Site Loader

LOCATION

Rock Street, San Francisco
taxi conventionné

Faire une analyse médicale ou se passer en urgence peuvent être les raisons de se rendre à l’hôpital. Dans ce cas, on peut prendre un transport en commun pour rejoindre l’hôpital. Mais si on y vient régulièrement pour des raisons de traitement, l’idéal est de faire appel à un taxi conventionné. Le recours à un taxi conventionné présente beaucoup d’avantages. Mais vous ne savez toujours pas comment faire pour bénéficier d’un taxi conventionné.

Avoir une prescription médicale de transport : pour bénéficier d’un taxi conventionné

Se procurer un justificatif médical est votre première étape. Bien entendu, c’est à votre médecin traitant que vous en demandez. Pour cela, il décrit, dans le justificatif, votre état de santé. Aussi, il indique là-dessus que votre maladie ne vous permet pas de conduire votre propre véhicule. L’incapacité de prendre un transport en commun peut être l’une des raisons qu’un patient prend un taxi conventionné. Si c’est votre cas, demandez à votre médecin de le mettre au clair dans votre prescription médicale de transport.

Être éligible à l’assurance maladie : pour bénéficier d’un taxi conventionné

À part la détention d’une prescription médicale de transport, il existe également d’autres critères. Il faut être éligible à l’assurance maladie. Sachez que certaines personnes ne peuvent pas bénéficier de prises en charges sociales. Elles sont les femmes enceintes qui peuvent conduire et aussi les accompagnateurs du malade. Vous patient êtes le seul à pouvoir bénéficier d’un remboursement des frais de transport. En fait, les femmes enceintes de plus de 6 mois ont, elles aussi, droit au remboursement. Pour bénéficier de la couverture sociale, il faut que votre traitement soit de longue durée. Il faut aussi que vous preniez souvent du taxi conventionné à chaque fois que vous vous rendez à l’hôpital.

En cas d’un accident professionnel

Outre le cas d’une femme enceinte de plus de 6 mois, l’accident au travail permet de bénéficier d’un taxi conventionné et de ses services. S’il s’agit d’une maladie professionnelle éphémère, vous pouvez obtenir un remboursement partiel des frais des services du taxi et des frais de transport. Mais si vous suivez des traitements de longue durée, le remboursement est complet. L’assurance maladie assure cette prise en charge complète. Bien entendu, vous devez vous rendre auprès de la caisse d’assurance maladie. Vous avez à remplir un formulaire dédié et une fois celui-ci rempli, vous le soumettez encore à la caisse, accompagné de la prescription que votre médecin vous a donnée.

Bon à savoir :

Il est possible que vous ne payiez rien au taxi conventionné. Dans ce cas, on ne parle donc pas de remboursement des charges. C’est une affaire de l’assurance maladie et de votre taxi. Il ne vous faut que montrer à votre taxi votre prescription médicale signée par votre médecin et votre carte vitale à jour. À exposer à votre taxi également est votre attestation de sécurité sociale. Il  télétransmettra toutes ces pièces à la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie). Celle-ci assurera le paiement du taxi conventionné. Mais si l’une de ces pièces n’est pas présentée au chauffeur, il peut vous demander d’effectuer le paiement.

Post Author: Anthony

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *