Site Loader

LOCATION

Rock Street, San Francisco

Réaliser ses propres produits cosmétiques, c’est le gage de disposer d’un soin dont la composition est maîtrisée, et donc plus sûr. C’est aussi moins onéreux et écologique. Leur fabrication nécessite l’utilisation de différents ingrédients naturels aux propriétés variées et prouvées.

Les principaux ingrédients utilisés

  • Les huiles végétales

La pression à froid de graines et de fruits de certains oléagineux permet d’obtenir les huiles végétales. Celles obtenues par première pression à froid sont meilleures. La plupart du temps bien tolérées par la peau, elles peuvent s’utiliser telles quelles ou bien mélangées à d’autres ingrédients cosmétiques pour obtenir un soin particulier. Les huiles végétales disposent de nombreuses vertus et leur choix doit se faire en fonction des résultats escomptés. L’huile d’amande douce est par exemple appréciée pour ses diverses propriétés cutanées, notamment adoucissantes, apaisantes et assouplissantes tandis que l’huile d’argan est réputée pour être très nourrissante pour la peau.

  • Les beurres végétaux

Également obtenus à partir de fruits, de graines et d’amandes, les beurres végétaux sont solides à température ambiante. Tout comme les huiles végétales, ils sont chargés en différents actifs qui leur confèrent en outre leur faculté hydratante. Mais bien sûr, ils peuvent bénéficier d’autres vertus.

  • Les huiles essentielles

La distillation des parties aériennes – fleurs, feuilles ou écorce – de certaines plantes permet d’obtenir les huiles essentielles. Ce sont des composés hautement concentrés en actifs et s’utilisent ainsi généralement en très faible quantité, à raison de quelques gouttes, dissoutes dans de l’huile végétale. Les huiles essentielles présentent de nombreuses vertus : anti-inflammatoire pour l’huile essentielle de menthe, purifiante et tonifiante pour l’huile essentielle de tea tree, calmante et séborégulatrice pour l’huile essentielle d’ylang-ylang.

  • Les hydrolats

Plus connus sous le nom d’eau florale, les hydrolats sont un produit de la distillation de plantes permettant l’obtention des huiles essentielles. Ils contiennent donc des actifs, mais à une teneur moins élevée que les huiles essentielles.

  • Autres composés actifs

Certaines recettes peuvent demander l’utilisation d’extraits de plantes hydroglycérinés ou de macérats huileux, des fleurs ou de fruits sous forme de poudre ou tout simplement séchées. L’on peut aussi recourir à des actifs isolés des plantes, mais dotés de propriétés avérées.

  • Divers autres ingrédients

Des conservateurs naturels comme la vitamine E sont utilisés pour augmenter la durée d’utilisation des cosmétiques maison. L’on peut également recourir à des émulsifiants pour obtenir une texture homogène alors que le mélange inclut des phases non miscibles. Pour obtenir la texture désirée, des gélifiants comme de la gomme d’agar-agar ou de xanthane sont utilisés. Les produits d’hygiène nécessitent pour leur part l’utilisation de tensioactifs doux.

Ingrédients des cosmétiques maison : Efficacité et précautions

Les cosmétiques conventionnels contiennent des actifs à un taux assez faible de l’ordre de 0,01 % alors que les soins faits maison en sont gorgés. La plupart des ingrédients utilisés dans leur fabrication contiennent des principes actifs.

Les utilisateurs ne sont pas à l’abri de désagréments. Avant toute utilisation, il convient de faire un test cutané. Il suffit de déposer quelques gouttes de l’ingrédient sur la peau et de vérifier après 24 h qu’il n’y pas eu de réaction. Pour éviter tout effet indésirable, il faut se conformer au dosage donné dans les recettes. Pour les femmes enceintes et les enfants, il faut faire attention à l’utilisation de certains ingrédients, notamment les huiles essentielles. L’avis d’un médecin est indispensable avant d’y recourir.

 

Post Author: Anthony

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *