Site Loader

LOCATION

Rock Street, San Francisco

L’arrivée d’un bébé, l’envie d’avoir plus d’espace ou encore la volonté de changement est autant de raisons qui peuvent motiver l’agrandissement d’une maison. En revanche, il y a des obligations légales liées aux travaux d’extension et d’agrandissement d’une maison. Et il faut savoir que les législations varient un peu selon la région et la localité. La première chose à faire est donc de prendre connaissance de ces lois et règles avant de lancer les travaux. Une fois que tout est conforme aux règlements, vous pouvez choisir quel type d’agrandissement est adapté à votre maison.

L’agrandissement par extension latérale

Ce qu’il faut savoir en premier, c’est que l’agrandissement d’une maison ne nécessite pas toujours des travaux. En effet, quelques aménagements peuvent suffire pour gagner des m² en plus. Si vous avez des combles aménageables par exemple, cela peut être transformé en une chambre ou un espace de vie en plus. Mais dans le cas où l’aménagement ne suffit pas ou n’est pas possible, il faut faire des travaux d’extension.

La première possibilité pour agrandir une maison est donc l’extension latérale. Cela consiste notamment à créer un nouvel espace relié à la maison. Cette option est la plus appréciée car les possibilités sont larges.

Toutefois, il faut créer une ouverture entre l’existant et la nouvelle partie de la maison pour les faire communiquer. Aussi, il est nécessaire de faire des études pour voir si cette extension ne va pas gâcher l’architecture actuelle de la maison. C’est pour cela qu’il faut faire appel à des professionnels. Si vous prévoyez une extension maison Toulouse par exemple, vous pouvez trouver des professionnels du bâtiment qui peuvent vous conseiller sur le bon choix de nouveau module à créer et de réaliser les travaux. Aussi, cette solution n’est adaptée que pour des maisons disposant d’un terrain dont la superficie permet les travaux.

Agrandir une maison via une surélévation

Si l’extension latérale prévoit d’agrandir la maison par les cotés, la surélévation consiste à créer un ou des étages en plus. C’est la meilleure solution pour les personnes qui veulent agrandir leur maison mais qui n’ont pas de terrain spacieux pour une extension par les cotés.

Mais il faut également savoir que la surélévation d’une maison n’est pas toujours possible. Des fois, les règles du PLU ou Plan Local d’Urbanisme ne permettent pas d’ajouter des étages. C’est pour éviter les désagréments de la non-conformité aux législations qu’il faut les connaitre en premier lieu.

Dans tous les cas, si les règlements du PLU le permettent, la surélévation permet de gagner le double de la surface habitable actuelle si elle concerne l’ajout d’un étage sur toute la maison. Et encore une fois, il est toujours recommandé de faire effectuer les travaux par des professionnels. En effet, même si les règlements du PLU sont favorables à une surélévation, il y a des règles de construction à respecter.

Les lois à connaitre pour agrandir une maison

Il y a quelques lois de base sur les constructions qu’il faut connaitre pour ne pas se tromper et aller à l’encontre des règlements en vigueur. Ainsi :

  • Si la surface de l’extension ne dépasse pas les 40 m², il suffit de faire une déclaration préalable des travaux.
  • Pour une surface habitable de 150 m² en plus, il est nécessaire d’avoir un permis de construction. Cela peut être le cas par exemple pour une extension latérale si la maison est construite sur un terrain spacieux.
  • Dans le cas où la surface habitable de l’agrandissement dépasse les 150 m², il faut l’expertise d’un architecte. Cela est généralement le cas pour une surélévation.

Ces lois ne concernent que la surface de l’agrandissement, mais il y a d’autres parties des travaux d’extension qui sont encadrés. Le mieux est donc d’avoir recours à des professionnels.

 

Post Author: Sarah

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *