Site Loader

LOCATION

Rock Street, San Francisco

Le gaz naturel est une source d’énergie qu’on l’utilise souvent dans toutes les maisons pour la production de l’eau chaude, la cuisson, le chauffage mais aussi pour l’éclairage d’appoint. Toutefois les risques d’avoir une fuite de gaz sont inévitables. Restez donc toujours vigilent !

Pour garantir la sécurité de votre maison,  poursuivez votre lecture pour apprendre les bonnes méthodes permettant de détecter rapidement une fuite de gaz et les mesures de sécurité à adopter.

Le gaz naturel : ses différents caractéristiques

Le gaz naturel a une odeur

A la base, le gaz naturel n’a pas d’odeur mais pour une question de sécurité, il est odorisé dès son injection dans les maisons.  Vous ne pouvez pas  passer à coté de son odeur sans le ressentir : elle ressemble beaucoup à celle d’un œuf pourri. Désagréable mais elle permet de détecter rapidement une fuite éventuelle avant de vous retrouver réellement devant un danger. En effet, l’additif ajouté est détectable dès que le gaz naturel est à 1% présent dans l’air ambiant. Toutefois, vous risquez d’avoir une explosion à partir de 5 % de gaz dans l’air. Si vous reniflez une odeur suspecte chez vous, n’hésitez pas à demander l’intervention d’urgence d’un plombier pas cher Paris 4, pour résoudre  rapidement le problème.

Le gaz naturel se propage rapidement

C’est une réalité : le gaz se propage et disparait rapidement ! En effet, il est plus léger que l’air donc il s’échappe vite une fois contacté par l’oxygène. Cela vous permet de réduire les risques de danger, notamment si votre logement est équipé de grilles de ventilation placées en hauteur.

Le gaz naturel ne s’enflamme pas facilement

Une combustion peut avoir lieu lorsque la concentration du gaz dans l’air est entre 5 et 15 %. C’est-à-dire que si la quantité du gaz naturel dans l’air est moins de 5%, la concentration n’est pas donc élevée. Toutefois, si le taux de celui-ci dépasse 5% dans l’air libre, l’oxygène est donc présent en faible quantité et le risque d’avoir une combustion, est trop élevé.

Le gaz naturel n’est pas toxique

Le gaz n’est pas toxique, ni corrosif. Il ne présente aucun danger sur votre santé si vous le respirez car il ne contient pas de monoxyde de carbone. Des études démontrent que le manque le manque d’oxygène dans l’air et non le gaz naturel, peut provoquer un malaise.

Une fuite de gaz, que faire alors ?

En entrant à la cuisine, vous reniflez une odeur désagréable qui ressemble à un œuf pourri : vous subissez certainement une fuite de gaz ! Vous devrez alors réagir rapidement pour limiter les risques de vous trouver un danger.

Tout d’abord, ouvrez toutes les portes et fenêtres : il est indispensable d’aérer votre maison. De cette façon, le gaz naturel se mélange à l’air, atténuant le danger.

Ensuite, ne touchez aucun interrupteur électrique (éclairage, chauffage, sonnette, lampe,  Smartphone, téléphone, ascenseur, etc.) et n’allumez ni de briquets, ni de cigarettes, ni de bougies !

Si vous habitez dans un appartement, prévenez vos voisins et informez le syndic de l’immeuble !

Pensez à fermer le compteur de gaz naturel, sans allumer la lumière ! Si vous n’y parvenez pas, quittez votre logement au plus vite et appelez au plus vite le service d’urgence  GRDF (Gaz Réseau Distribution France) qui vous envoie immédiatement une équipe d’intervention pour vérifier la fuite et sécuriser les alentours.

Les causes d’une fuite de gaz

Une fuite de gaz peut survenir à tout moment et pour plusieurs raisons : des installations de gaz défectueuses, des mauvaises manœuvres lors de travaux, un manque d’entretien ou tout simplement une négligence de votre part.

Pour éviter tout danger, pensez donc à entretenir vos installations de façon régulière. Vous pouvez par exemple demander l’intervention  d’un plombier sérieux  pour réaliser un diagnostic complet et vous fournir un rapport sur l’état de vos équipements.

Post Author: Anthony

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *