Site Loader

LOCATION

Rock Street, San Francisco

La richesse de la faune de Madagascar n’est plus à vanter. Plus de 80 % des espèces animales qui vivent sur l’île sont endémiques. Cette biodiversité exceptionnelle s’explique sûrement par le fait que tous les animaux ont pu évoluer en vase clos après la fin du Crétacé il y a plusieurs millions d’années. Parmi les animaux les plus époustouflants, on distingue les amphibiens et les reptiles.

Les amphibiens de Madagascar

Les amphibiens, autrement appelés batraciens appartiennent à la classe des vertébrés. Généralement, ils vivent dans des habitats humides, près des points d’eau, dans les forêts humides ou les mangroves. Ils sont des animaux à sang froid et on distingue aujourd’hui trois ordres : les anoures, les urodèles et les gymnophiones.

À Madagascar, on ne retrouve que des espèces de l’ordre des anoures. Ils sont regroupés en 5 familles à savoir les Microhylidae représentés par 72 espèces, les Mantellidae avec plus de 200 espèces, les Hyperoliidae parmi lesquels on trouve 11 espèces, les Ptychadenidae ainsi que les Dicrogossidae qui sont tous les deux représentés chacun par une seule espèce. Toutefois, 99 % de ces espèces sont uniques.

Les grenouilles et les crapauds de Madagascar sont répartis sur les régions est et nord de l’île, car le climat leur est favorable. Une cinquantaine d’entre eux sont menacés d’extinction et neuf en danger critique d’extinction. Parmi ces derniers, on peut citer l’Aglyptodactyluslaticeps, Boophistampoka ainsi que le Boophiswilliamsi.

Les reptiles de Madagascar

Les reptiles se distinguent par leur corps entièrement recouvert d’écailles et ils ne possèdent donc pas de fourrure et encore moins des poils ni des plumes. La plupart des reptiles sont des carnivores. Ces animaux à sang froid sont représentés par 4 ordres : les crocodiliens, les tortues, les squamates ainsi que lesrhynchocéphales. Seuls ces derniers n’existent pas sur la Grande île.

Une grande majorité des reptiles vivant sur l’île sont endémiques. Les plus fascinants sont les squamates. C’est à Madagascar qu’on retrouve le plus petit caméléon du monde, le Brookesiamicra. Les serpents quant à eux ne représentent pas de danger pour l’Homme, car aucune de ces espèces malagasy n’est venimeuse et la plupart sont inoffensives. Toutefois, trois des quatre espèces de boas qu’on retrouve sur la planète sont rencontrées sur l’île à savoir le Boa manditra, le Boa madagascariensis et le Boa dumerilii.

Quant aux tortues, on en trouve 16 espèces sur l’île dont 5 sont marines et 11 sont terrestres. Toutes les tortues endémiques de Madagascar sont aujourd’hui menacées d’extinction voire en danger critique d’extinction. Elles sont victimes de braconnages et de destruction d’habitat. Des programmes ont déjà été mis en place pour assurer la conservation de ces espèces.

Aujourd’hui, il ne reste plus qu’une seule espèce de crocodile à Madagascar, le Crocodylusniloticus. Ce dernier est le plus grand prédateur terrestre de l’île avec ces 5 mètres de longueur et son poids pouvant avoisiner une tonne. Il se rencontre surtout dans les rivières et les marécages de la côte ouest de la Grande île.

Post Author: Anthony

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *