Site Loader

LOCATION

Rock Street, San Francisco

 

Trouver une place pour placer les écrans d’affichage dynamique est à la fois fastidieux et complexe. On doit tenir compte de plusieurs paramètres. Tout commence par l’objectif du projet, il doit être clair. Le bon emplacement des écrans d’affichage dynamique estpourtant qualificatif pour l’atteinte de l’objectif. Nous allons vous aider à travers de cet article.

 

Repérage des zones à fort trafic

 

Sauf si on ne cible pas une audience dont on connait parfaitement les routines de déplacements, il faut toujours privilégier les emplacements qui ont un trafic régulier.À première vue, c’est une évidence, mais pourtant, on peut voir partout des écrans mal placés qui se situent dans des zones moins fréquentées ou des écrans qui sont orientés vers des zones désertes.

En effet, l’écran doit toujours être orienté vers la zone la plus peuplée pour qu’un grand nombre d’audiences puisse le voir à tout moment. La Communication par Affichage digital ne doit être gênée par n’importe quel obstacle. Il doit aussi atteindre les yeux des publics cibles.

 

La taille des écrans et leur utilité

 

On a toujours tendance à penser qu’un grand écran passe mieux le message. C’est une fausse bonne idée. On ne doit pas généraliser la situation, on doit tout d’abord comprendre l’usage de l’écran avant de tranche sur la taille qu’il faut adopter. Si le visiteur peut voir l’écran de très près, alors, il n’est pas nécessaire de mettre un grand écran. Si seulement une personne à la fois peut utiliser l’écran, la grande taille n’est que cause perdue.

Cependant, un grand écran permet d’afficher des textes visibles de loin. Ainsi, il peut atteindre à la fois plusieurs personnes et attire le regard facilement.

De ce fait, dans les zones d’attentes, il faut mettre de petits écrans et de grands écrans dans les zones de passages.

Prenez la place de vos cibles

Il n’est évidemment pas envisageable de positionner des écrans sur tous les murs libres d’un lieu, d’un établissement, d’une pièce…et ainsi espérer que les messages seront vus. Une alternative, bien plus intéressante, serait plutôt de se balader dans la pièce à équiper et se demander : qu’est ce que la personne cible fera à cet endroit ? et à cet endroit ? à quoi pensera t-elle ? où regardera t-elle naturellement ? sera-t elle en déplacement ou en position d’attente ? (plus d’information sur les zones d’attente et zone de passage) Dans le cas d’un supermarché, par exemple dans le rayon voiture : une personne devant les huiles de moteur pensera nécessairement à sa voiture, donc un écran placé à côté des huiles pourra promouvoir un autre produit concernant la voiture…

De même, au comptoir, ou après la ligne de caisse, quand la liste de course est entièrement barrée et que retourner dans le magasin est proscrit, est-ce vraiment le moment de promouvoir un produit vendu à l’intérieur ? Des chewing-gums peut être, s’ils sont vendus à la caisse, ou simplement un “message pour la route”, un “message pour la prochaine fois” serait sans doute préférable.

Identifiez à quel moment votre audience cible “aura besoin” de l’information, et donnez la lui à ce moment là. En plus de conférer plus d’impact à ces messages, les personnes vous seront en plus reconnaissantes.

Post Author: Tina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *