Site Loader

LOCATION

Rock Street, San Francisco
visiter Japon

L’une des destinations les plus prisées des touristes et des voyageurs, l’un des pays les plus peuplés dans le monde, ces clichés renvoient au Japon. Celui-ci est aussi fameux pour sa beauté pleine d’éclat et de luxe. Ses grandes villes, aussi en agglomération soient-elles, prouvent ladite beauté qui est relativement impressionnante. La découverte de toutes ses merveilles nécessite à foison de temps. Une vue d’ensemble sur quelques grandes villes qui font démarquer ce pays, pays qui est aux multiples fabuleuses facettes, riche en traditions et truffé de technologies.

Tokyo : visiter Japon, visiter cette ville en pleine splendeur

Tout voyage au Japon se doit de commencer par la visite de sa capitale qui est résolument stupéfiante, Tokyo. La plus bourrée d’habitants des préfectures japonaises, celle-ci figure parmi les villes les plus attirantes de la planète terre entière. La ville jouit de pléthore de lieux d’intérêts à visiter. À titre d’exemple, Shibuya, une région qui reflète la touche de modernité de Tokyo. Hormis celle-ci, il existe un autre quartier qu’est Asakusa, qui représente les traditions et cultures typiquement japonaises. Absolument prisé des touristes et aussi des ressortissants japonais, Asakusa regorge beaucoup de pagodes et de temples attirants que l’on ne doit pas manquer de visiter. Si on envisage de se perdre au sud-ouest de Tokyo, on tombe dans un quartier qui est fameux pour ses jolies boutiques, ses bars à musique et ses friperies. Il s’agit de Shimokitazawa.

Tokyo doit être incontournable à visiter au Japon. La belle ville portuaire du pays aussi reste à découvrir : Yokohama.

Yokohama : deuxième ville d’agglomération de Japon

Y-a-t-il d’intérêts de se perdre dans cette ville splendide et à caractère unique ? Oui, nombreux ! Au premier abord, elle possède le deuxième plus haut immeuble de Japon. Celui-ci est connu sous le nom de Landmark Tower, situé dans le fameux quartier d’affaires, Minato Mirai 21. Se rendre à Yokohama implique également un passage à Motomachi, une contrée ravissante qui jouit de plusieurs magasins de luxe. Il constitue effectivement cinq ruelles jalonnées de boutiques chics ; un shopping romantique peut y être effectué. À proximité de Motomachi se trouve un autre quartier alléchant et aux influences occidentales qu’est Yamate. La rue Yamate-Hon-Dori offre en effet des musées et des maisons au style occidental. Et si l’on raffole de l’exploration d’une région japonaise aux aspects chinois, on se doit de parler de Chinatown. Celui-ci est un quartier de plus en plus animé, magnifiquement coloré, populaire. L’un des six plus grands et réputés quartiers chinois dans le monde, Chinatown abrite différents temples qui méritent d’être rendus visite tels que Kanteibyo et Masobyo.

Tokyo, Yokohama : visiter Japon est synonyme de visiter les particularités de ces deux gigantesques villes. Est aussi incontournable la découverte d’une autre comme Kobe.

Kobe : l’une des magnifiques villes portuaires à visiter au Japon

Réputé pour son port somptueux et immense, ses paysages résolument panoramiques, et sa gastronomie, Kobe accueille tous les jours des couples locaux et des touristes. Des montagnes majestueuses, des boutiques de luxe et des plages adorables embellissent l’ensemble de cette contrée. Mais une question titille encore l’esprit : comment étoffer sa découverte de Kobe ? D’emblée, on a le Mont Rokko, sur quoi escalader. Ce lieu offre une multitude d’activités culturelles et sportives. Aussi, depuis cette montagne, on peut savourer une vue imprenable sur la baie d’Osaka. En hiver, il sert parfois d’une station ski où les freestylers démontrent ainsi leur talent en Snowpark.

Encore dans l’appréciation de la nature, on peut tourner l’attention vers les chutes de Nunobiki. Situées dans les parages du centre-ville, celles-ci font l’objet d’un patrimoine divin pour la population locale. Dans la ville de Kobe se trouve aussi la plage de Suma, offrant un sable fin sur lequel on peut s’adonner à un moment de détente. Aux abords de ladite plage existe un superbe parc d’attractions marin. Flâner sur le pont Akashi Kaikyo se présente aussi comme une activité ludique à faire à Kobe. L’idéal est de s’y rendre la nuit pour admirer les jeux de lumières, qui ornent ce pont. Ces différentes visites rendent riche son voyage à Kobe. Mais il reste encore une autre activité à ne jamais manquer avant de quitter cette magnifique ville japonaise : la dégustation du bœuf de Kobe. Assez délicate est cette viande, représentant la spécificité de Kobe. C’est en effet la meilleure spécialité culinaire qui soit de bien des Japonais.

Pour étancher sa soif de béatitude lors de la visite de Japon, la visite de la ville de Tokyo, de Yokohoma et de Kobe doit aller du pair avec la visite d’Hiroshima.

Hiroshima : ville emblématique et historique du Japon

6 août 1945, bombe atomique, oui, dans le contexte de la deuxième guerre mondiale, on met l’histoire de côté sans expliquer ce qui se passait. Car la ville a actuellement un aspect merveilleux et sans pareil. Destination prisée par des touristes venant des quatre coins du globe, Hiroshima abritent un nombre considérable de lieux d’intérêts à visiter. On a d’abord le Peace Memorial Park, un beau quartier animé et commerçant, entouré d’eau, affichant une touche de verdure exceptionnelle. Dans ce quartier fourmillent des monuments historiques et des bâtiments qui représentent la commémoration de la tragédie qu’a subie Hiroshima et son espoir de se relever, pour une paix durable. D’où le  nom Peace Memorial Park ou Parc du Mémorial de la Paix. Hormis celui-ci, un autre lieu doit susciter la curiosité : le jardin botanique. Déambuler dans les 18,3 hectares de ce jardin s’avère incontournable si l’on souhaite se procurer un moment tranquille, un bol d’air frais, et ainsi un esprit soulagé. Ses arbres d’une large variété d’espèces restent aussi à contempler : bégonias, cactus, fuchsias et lotus tropicaux. Qu’en est-il du fameux village de l’Okonomiyaki ? Très touristique, il mérite aussi une visite. Car il abrite plus de 2.000 restaurants, dont les plats proposés symbolisent la gastronomie typiquement japonaise. Succulents, délicats et avec une texture unique, ces plats sont généralement composés de viande, de fruits de mer et de poisson. Les habitants locaux dénomment cette composition en « okonomiyaki », le nom même de leur quartier. Celui-ci demeure leur spécialité culinaire. Si l’on décide de quitter Hiroshima, on ne doit pas dédaigner la visite de son célèbre château. Ayant ainsi pour nom château d’Hiroshima, il est entouré de quelques beaux arbres.

 

 

 

Post Author: Anthony

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *