Site Loader

LOCATION

Rock Street, San Francisco
voyage Cambodge

Faire un voyage Cambodge c’est aussi faire une découverte culinaire exceptionnelle. Le pays dispose des plats typiques de toutes les sortes. Ils attirent souvent les visiteurs et les gourmets. D’ailleurs sur tous les coins des rues, il est possible de trouver des marchands ambulants qui proposent des grillades, des fritures, des plats en sauce, etc. Mais ce n’est pas évident de tous les gouter. En effet, il faut penser aussi à sa santé et mettre en évidence l’hygiène. Cela fait partie des précautions à prendre pour éviter de tomber malade lors du voyage.

Prendre en considération ses problèmes de santé

Il y a des voyageurs qui viennent faire un voyage Cambodge et qui ont des problèmes de santé particuliers qui les obligent à éviter certaines nourritures.

Ceux qui ne supportent pas le lactose doivent par exemple éviter toutes les nourritures qui contiennent du lait. Il en est de même pour ceux qui ont une intolérance aux œufs, aux pistaches, aux épices, etc.

Il y a également des personnes qui ont des allergies aux fruits de mer et aux crustacés. Tous les produits contenant des poissons, des crabes, etc., sont donc à prohiber. Ils ne peuvent donc pas commander l’amok qui est un plat à base de poisson, le kdam chaa qui est un plat ayant comme ingrédient principal le crabe, le trey aing qui est un poisson grillé ou encore le curry rouge qui est souvent servi avec des crevettes et le prahok, un met contenant du poisson fumé lors d’un voyage Cambodge.

En général, les cuisiniers Cambodgiens aiment utiliser des épices, beaucoup d’épices. Il faut donc les aviser lors de la commande pour éviter les excès.

Mettre en évidence l’hygiène

La plupart des touristes qui viennent faire un voyage Cambodge aiment tester les nourritures insolites proposées par les vendeurs ambulants ou les restaurants. Les insectes en font partie. Tarentules, araignées, criquets, vers de soie, etc., ce sont des mets préférés des locaux. Ils sont vendus frits, cuits, en sauce, grillés, etc. Mais ce n’est pas tout le monde qui est fait pour les déguster. Certaines personnes peuvent ne pas les supporter. Rien ne sert donc de s’efforcer à les gouter si l’on ne les sent pas. D’ailleurs, dans la majorité des cas, ce sont des vendeurs ambulants qui les proposent. L’hygiène que ce soit lors de la préparation ou bien au moment de la vente n’est donc pas vraiment sûre.

Il en est de même pour les autres plats proposés dans les rues qui sont à découvrir lors d’un voyage Cambodge. Des grillades, des soupes, des plats en sauce proposés dans des feuilles, etc., sont attirants. Néanmoins, lors d’un voyage au Cambodge, il faut savoir qu’ils ne sont pas tous faits pour ceux qui ont l’estomac fragile. Encore une fois, pour juger de leur qualité, il suffit de voir l’hygiène de l’endroit et du vendeur.

Le but n’est pas de sombrer dans la paranoïa en évitant tout mais plutôt de faire attention pour ne pas gâcher son voyage Cambodge en attrapant la diarrhée.

Post Author: Audrey

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *