Site Loader

LOCATION

Rock Street, San Francisco

Quand on évoque le Japon féodal on a tout de suite tendance à penser aux samouraïs. Et effectivement, ces guerriers au katana représentent certainement le mieux la culture qui était présente à cette époque-là. Respectant un code d’honneur très strict et pratiquant des arts intellectuels comme la pratique des haïkus, ces guerriers poètes et leurs actes valeureux retentissent encore aujourd’hui dans les histoires qu’on retrouve dans la culture populaire. Cependant, lorsque l’on souhaite approcher de plus près et en apprendre davantage sur ces guerriers, leur art de combattre, de vivre et de se comporter au quotidien, on se heurte rapidement au peu de souvenirs tangibles qu’ils nous ont laissés et qui se trouvent pour la plupart dans des musées. Néanmoins, il existe bien encore aujourd’hui des représentations directes de l’univers dans lequel ont évolués les samouraïs : les châteaux. Effectivement l’architecture médiévale japonaise est encore aujourd’hui quelque chose de très apprécié et de très respecté et il serait dommage de ne pas la découvrir de ses propres yeux lors d’une séjour au Japon. Par conséquent, voici un guide qui vous fera découvrir trois des châteaux les plus splendides du Japon féodal que vous pourrez aller visiter si vous vous trouvez sur l’archipel.

Le château d’Himeji

chateau himeji

Également appelé le château du Héron blanc, le château d’Himeji est un des douze derniers châteaux en bois à avoir été conservé en très bon état sans rénovation, malgré les bombes qu’il a reçu en 1945. Ce qui est pour le moins assez impressionnant quand on sait que la château a été construit il y a plus de 400 ans en 1609. Son bon état lui a d’ailleurs valu d’être réquisitionné à plusieurs reprises pour le tournage de films. Son style architectural à l’effigie des châteaux traditionnels japonais, avec son donjon et ses murailles, on quant à eux fait de lui un vrai trésor national du Japon puisqu’il a été inscrit en 1993 au patrimoine mondiale de l’UNESCO.

Si vous avez pour ambition de le visiter et qu’un temps clément vous attend lors de votre journée touristique, n’hésitez pas à coupler votre visite avec le jardin qui borde le château, le jardin de Kokoen. Ainsi vous pourrez découvrir la beauté des jardins traditionnels japonais et profiter ensuite de la vue panoramique imprenable que nous offre le château d’Himeji.

Le château d’Osaka

Le château d’Osaka est une vraie légende vivante qui pourrait facilement être comparé à un samouraï ayant combattu et survécu à de nombreux champs de bataille.

chateau osaka

Bien que sa construction fût achevée en 1585, le château d’Osaka sera premièrement endommagé par un lourd séisme 11 ans plus tard en 1596. Après reconstruction il fera ensuite l’objet d’un raid de plus de 200 000 hommes mené par le clan Tokugawa en 1614, il y résistera mais succombera l’année d’après en 1615 à la suite du deuxième assaut mené par le même clan. Cinq ans plus tard le château d’Osaka sera finalement reconstruit mais c’était sans compter sur le feu qui eut lieu en son sein et qui le détruira une fois de plus en 1665. Il faudra ensuite attendre plus de 200 ans pour voir le château se faire rénover en 1843, mais la restauration de Meiji de 1868 qui marque l’ouverture du Japon au monde extérieur entraîna de nombreuses rébellions et le château d’Osaka en fera une nouvelle fois les frais. Finalement reconstruit en 1928, il subira ses derniers dégâts lors de la Seconde Guerre mondiale à la suite de raids aériens américains.

Aujourd’hui en état depuis sa dernière rénovation en 1997, le château d’Osaka est surement un des plus beaux et des plus grands châteaux à aller visiter sur tout l’archipel japonais. Bien que rénové à de nombreuses reprises, à lui seul il illustre à travers ses fondations et son architecture la violence dont pouvait faire preuve les guerres qui se déroulées lors du Japon médiéval. Si vous souhaitez adopter ce château ou bien d’autres éléments japonais chez vous et dans votre quotidien, nous vous invitons aller faire un tour sur la boutique japonaise Au cœur du Japon qui propose une large gamme d’objets traditionnels comme des tableaux à l’effigie de ces châteaux médiévaux.

Le château de Matsue

Situé dans la préfecture de Shimane, le château de Matsue est l’unique château présent dans la partie nord de cette région. Il est également appelé “le château du pluvier” en comparaison à cet oiseau lorsqu’il déploie ses ailes.

chateau de matsue

Bien que moins impressionnant visuellement de par sa plus petite taille que les châteaux d’Osaka et d’Himeji, le château de Matsue présente néanmoins lui aussi ses secrets et ses atouts. Selon la légende il serait bâti sur le défunt corps d’une jeune danseuse appelée communément “la jeune fille de Matsue”. Il fut donc construit en seulement cinq ans et achevé en 1611. Il est aujourd’hui encore en état d’origine et n’a jamais subit une quelconque rénovation. Sa petite taille et le cadre luxuriant dans lequel il est implanté font de lui un château médiéval avec beaucoup de charme et de personnalité. Cependant, comme ses pairs il illustre à merveille l’architecture traditionnelle avec ses fondations en pierre et sa toiture pointue. On imagine également facilement qu’il devait être difficile de le prendre d’assaut à cause sa position géographique surélevé. Sur le plan historique c’est le clan Horio qui pendant trois générations en fera leur demeure mais il tombera rapidement dans les mains du clan Matsudaira en 1638 qui occupera ses 30 mètres de structure jusqu’en 1875.

Si vous vous trouvez donc non loin de Matsue et que vous souhaitez profiter d’une belle vue panoramique tout en couplant votre sortie avec la visite d’un château médiéval traditionnel, n’hésitez donc pas à vous rendre sur le site du château de Matsue qui saura ravir les plus férus du Japon féodal d’entre vous.

Post Author: Anthony

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *