Site Loader

LOCATION

Rock Street, San Francisco
Inde

L’Inde est un pays connu pour sa diversité culturelle, ses couleurs et la richesse de son patrimoine. Chaque région, chaque État, apporte son propre chapitre au grand livre de la culture indienne, avec ses coutumes, festivals et traditions propres. Les fêtes hindoues sont particulièrement connues pour leur caractère unique et offrent une expérience incomparable aux visiteurs cherchant à visiter l’Inde et à prendre part à ces excursions riches en émotions dans le cœur de l’Inde.

Holi, la fête des couleurs

Holi est sans doute la fête hindoue la plus célèbre et la plus populaire auprès des touristes venant en Inde. Elle a lieu au mois de mars et célèbre l’arrivée du printemps ainsi que le triomphe du bien sur le mal. Les festivités comprennent notamment le lancer de poudre colorée, appelée gulal, ainsi que de l’eau sur les participants, créant une atmosphère joyeuse et multicolore, une expérience captivante à découvrir lors d’un circuit organisé en Inde.

Les préparatifs

Avant le début des célébrations de Holi, les habitants préparent leur maison en la nettoyant et en décorant les façades avec des motifs géométriques faits de poudre de riz. D’autres préparent des bonbons spéciaux pour cette occasion, comme le gujia, une pâtisserie fourrée aux noix, aux fruits secs et au lait concentré. La veille de Holi, un feu est allumé devant chaque maison afin de chasser les mauvais esprits.

Le jour de Holi

Le jour de Holi commence par une cérémonie religieuse ayant lieu généralement tôt le matin, lors de laquelle les familles se réunissent pour prier. Ensuite, petits et grands sortent dans les rues, armés de gulal, d’eau et de pistolets à eau pour s’asperger mutuellement de couleurs vives. Au fur et à mesure de la journée, ce sont des scènes de liesse qui se déploient dans toute l’Inde.

Diwali, la fête des lumières

Diwali est l’une des plus grandes fêtes hindoues, marquant le retour du dieu Rama après 14 années d’exil et sa victoire sur le démon Ravana. Cette fête symbolise le triomphe du bien sur le mal ainsi que le retour de la lumière dans le foyer. Elle a lieu en octobre ou novembre selon le calendrier lunaire et dure cinq jours pendant lesquels les villes et villages brillent de mille feux.

Les illuminations

Pendant Diwali, les maisons, les temples et les commerces sont décorés de guirlandes lumineuses et de rangolis colorés réalisés avec de la poudre de riz ou de la farine. Les rues et les places publiques sont également jonchées de bougies, de lampes à huile et de feux d’artifice, créant une ambiance féérique qui donne à Diwali son surnom de fête des lumières.

Les rituels

Chacun des cinq jours de Diwali est marqué par des rituels spécifiques. Les fidèles rendent notamment hommage aux divinités – Ganesh, le dieu de la prospérité et Lakshmi, la déesse de la richesse – en leur offrant des prières et des gourmandises. Les familles se réunissent aussi pour échanger des cadeaux, des vêtements neufs et pour partager des repas festifs.

Navaratri et Durga Puja, les fêtes dédiées à la grande déesse

Navaratri et Durga Puja sont deux fêtes très importantes en Inde, commémorant la victoire de la grande déesse hindoue Durga sur le démon Mahishasura. Navaratri (qui signifie neuf nuits) se déroule en septembre ou octobre. Elles consistent en une série de célébrations étalées sur neuf jours et nuits, tandis que Durga Puja a lieu principalement dans l’est de l’Inde et culmine avec la procession des idoles de Durga lors du dixième jour.

Les cérémonies religieuses

Pendant Navaratri, les fidèles se rendent au temple pour prier et méditer durant toute la nuit, accompagnés de chants et de danses en l’honneur de Durga. Le dernier jour, une jeune fille vierge, représentant la déesse, reçoit les hommages des fidèles. Pour Durga Puja, des autels temporaires (pandals) sont installés dans les rues pour abriter les statues de la déesse. Ces dernières sont ensuite immergées dans l’eau à la fin de la fête.

Les festivités

Lors de ces deux fêtes, l’ambiance est festive et conviviale. Les habitants s’habillent de leurs plus beaux atours pour visiter les temples et les pandals, où ils profitent de spectacles et de concerts gratuits. Les marchés nocturnes proposent de nombreux stands de nourriture, d’artisanat et de bijoux pendant cette période.

Pongal, la fête des moissons

Pongal est une fête du sud de l’Inde célébrée en janvier pour marquer le début de la récolte du riz, du sucre de canne et des autres cultures agricoles. Cette fête, qui dure quatre jours, rend grâce au soleil, à la pluie et aux animaux pour leur contribution à la prospérité du pays.

Le rituel du Pongal

Au premier jour de la fête, les familles préparent un repas spécial appelé Pongal à partir de riz nouvellement récolté, de lentilles, de lait, de jaggery (sucre de canne non raffiné) et de ghee (beurre clarifié). Ils offrent ensuite ce plat à Surya, le dieu du soleil, en guise de gratitude pour la récolte abondante.

Les festivités

Pendant les quatre jours de Pongal, les familles se réunissent pour prier, chanter et danser en l’honneur du soleil et des autres éléments de la nature. Les enfants jouent avec leurs cerfs-volants alors que les adultes participent à divers jeux et activités traditionnelles, comme le Jallikattu, une course de taureaux typique de la région du Tamil Nadu.

En somme, visiter l’Inde au gré des fêtes hindoues permet de découvrir la richesse et la variété de sa culture. Que vous choisissiez d’assister aux couleurs éclatantes de Holi, aux illuminations scintillantes de Diwali ou aux célébrations religieuses de Navaratri, votre voyage sera sans aucun doute une véritable odyssée culturelle au cœur de ce pays fascinant.

Post Author: Valentina

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *